Rachat de crédit surendettement

À jour en Juillet 2017

Écrit par les experts Ooreka

En période difficile, on peut faire une demande de dossier de surendettement à la Commission de Surendettement : même si la procédure est longue, elle vous permettra de sortir d'une situation complexe et de vous aider à payer vos dettes, voire à les effacer.

Cependant, avant d'en arriver là, vous pouvez opter pour d'autres solutions d'urgence : la renégociation de votre prêt immobilier, ou encore le rachat de votre crédit sont quelques exemples parmi d'autres.

Surendettement : pourquoi opter pour le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit peut être intéressant lorsque le taux négocié lors d'un premier crédit n'est plus avantageux et que les taux proposés sont plus bas au moment présent.

Il peut également s'avérer utile de racheter plusieurs crédits pour n'en faire qu'un seul c'est le cas du regroupement des crédits avec rachat par un seul organisme.

Pour schématiser, un tableau synoptique des avantages et inconvénients du rachat de crédit.

AVANTAGES DU RACHAT DE CRÉDIT INCONVÉNIENTS DU RACHAT DE CRÉDIT
  • Pouvoir diminuer le taux d'endettement en allégeant les mensualités.
  • Choix d'un organisme prêteur ou d'une banque dont les taux sont plus avantageux.
  • Une meilleure souplesse au niveau des mensualités. Grâce au rachat de crédit, les mensualités sont regroupées en une seule qui est souvent recalculée en fonction des revenus du ménage et donc réactualisées.
  • Le rachat de crédit est sans doute une « bulle d'oxygène » à court/moyen terme, car les mensualités sont moins élevées, mais au final le crédit global coûte souvent plus cher.
  • Il faut prendre plusieurs avis, ce qui demande du temps. Beaucoup de publicité est faite (presse, internet...) sur des organismes de rachat de crédit, sans toutefois garantir le sérieux de ces organismes. Il faut au besoin prendre des avis d'associations de consommateurs sur le sérieux des organismes ou opter pour une banque.

Quelles conditions pour le rachat de crédit ?

Les conditions sont similaires à toute forme de crédit et nécessitent l'engagement de l'emprunteur qui :

  • doit fournir des preuves de solvabilité : bulletins de salaire, relevés de compte...
  • ne doit pas être fiché au FCC ou au FICP (quelques exceptions sont néanmoins possibles dans ce dernier cas si l'emprunteur n'est pas fiché au FCC),
  • doit prendre les garanties nécessaires liées au rachat de crédit (assurances, notamment assurance décès-invalidité, perte d'emploi...),
  • enfin, le critère d'âge a également son importance. En fin de crédit l'emprunteur ne devra pas avoir atteint un âge supérieur à 75 ans dans la plupart des organismes prêteurs.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
FC
françois c.

juriste en droit des affaires, civil et pénal

Expert

DO
daniel ohayon

expertise comptable, commissariat aux comptes | bm fiduciaire

Expert

léa r.

notaire stagiaire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous souhaitez regrouper vos crédits ?

C'est par ici !

Faites une simulation gratuite et remboursez tous vos crédits (auto, immobilier, …) en une seule mensualité.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !