Plan de surendettement

À jour en Novembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La Banque de France a mis en place un système d'information accessible à tous les particuliers pour leur permettre, dans les cas les plus extrêmes, de trouver un moyen de sortir d'une situation financière difficile.

Or, beaucoup de particuliers commencent seulement à savoir qu'il existe une commission spécialement dédiée à l'étude des dossiers de surendettement parce que, crise aidant, les foyers surendettés sont de plus en plus nombreux et que l'information sur ce thème circule davantage dans les médias.

Qu'est-ce qu'un plan de surendettement ?

Une première définition

Le plan de surendettement est une procédure mise au point pour les personnes physiques (en d'autres termes, les particuliers et non les personnes morales que sont les entreprises) qui sont dans l'impossibilité réelle (en droit, on parle de « bonne foi ») de payer leurs dettes personnelles (aucune dette professionnelle n'est comptabilisée dans le cadre d'une telle procédure).

La procédure du plan de surendettement

C'est la Commission de surendettement qui va statuer sur l'état de recevabilité d'un dossier (acceptation du dossier ou refus).

Le plan de surendettement (ou plan de redressement) va donc commencer par l'établissement d'un dossier de surendettement élaboré par le débiteur et reprenant l'ensemble du passif et des actifs.

2 cas de figure possibles :

  • Le dossier est accepté : on dit alors qu'il est recevable. Vos créanciers peuvent alors le contester dans les 15 jours qui suivent en saisissant le juge de l'exécution.
  • Le dossier est refusé : on dit alors qu'il est irrecevable. Vous pouvez dans ce cas le contester de la même façon (lettre recommandée avec AR dans les 15 jours au juge de l'exécution).

Bon à savoir : le plan de redressement a une durée maximale de 7 ans pour les dossiers de surendettement déclarés recevables depuis le 1er juillet 2016, ou lorsque les mesures du plan conventionnel de redressement n'ont pas été mises en œuvre avant cette date. Pour les dossiers traités avant le 1er juillet 2016, la durée maximale était de 8 ans.

À quoi sert ce plan de surendettement ?

Ce plan permet aux parties en présence (le débiteur et les créanciers) de trouver un terrain d'entente pour échelonner et réévaluer le montant des remboursements.

Si le débiteur est dans une situation ne permettant pas de régler ses échéances, la commission peut statuer sur le gel des échéances jusqu'à ce que le débiteur retrouve une situation stable. Lorsque le dossier est réexaminé plusieurs mois après, il est de nouveau soumis à évaluation des actifs par rapport au passif.

La commission pourra statuer sur une évaluation des remboursements ou, au contraire, dans le cas d'une situation inextricable, statuer pour l'effacement partiel ou total des dettes en cours. C'est alors la procédure de rétablissement personnel (PRP) qui sera mise en place.

En cas d'accord sur un paiement entre débiteur et créditeur, le plan est daté, signé et approuvé par les parties qui, dès lors, doivent en respecter les termes. À défaut, la commission pourra déclarer la nullité du plan.

Le décret n° 2017-302 du 8 mars 2017 a fixé, à compter du 1er janvier 2018, à 30 jours le délai pendant lequel les créanciers peuvent refuser la proposition de plan conventionnel de redressement. À l'issue de ce délai, l'accord des créanciers est réputé acquis.

Bon à savoir : certaines des mesures du plan de redressement ne sont exécutoires qu'à compter de leur homologation par le juge (article L. 733-6 du Code de la consommation). La loi de modernisation de la justice du XXIe siècle du 18 novembre 2016 a pour objectif de simplifier la procédure de surendettement. À compter du 1er janvier 2018, le plan de surendettement élaboré par la commission départementale sera applicable immédiatement sans que le particulier n'ait à passer devant un juge pour en obtenir l'homologation. Le juge n'interviendra qu'en cas de contentieux.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Vous souhaitez regrouper vos crédits ?

C'est par ici !

Faites une simulation gratuite et remboursez tous vos crédits (auto, immobilier, …) en une seule mensualité.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !