Assistante sociale surendettement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2019

Sommaire

Le surendettement est une période délicate. Si l'on évoque souvent les aspects administratif, économique et budgétaire des foyers surendettés, on parle moins de l'aspect social.

Pourtant, les personnes surendettées, se sentent souvent isolées, voire exclues, non pas seulement du fait des autres, mais de leur propre fait :

  • Difficile d'accepter des invitations ou de prendre juste un café avec des amis lorsque même le coup du café pèse dans le budget familial et encore plus difficile aussi de se mettre à évoquer sa situation financière et de se plaindre sans arrêt.
  • La plupart des personnes surendettées préfèrent alors s'isoler socialement, ce qui les rend encore plus fragiles.

Le rôle de l'assistante sociale va surtout être de les aider à ne pas baisser les bras, à réagir et ne pas se laisser submerger par la dépression. Elle va également avoir un rôle administratif face à certaines organisations. Tout ce qu'il faut savoir sur ses qualifications, à suivre.

Quand et pourquoi consulter une assistante sociale ?

L'assistante sociale ou le conseiller en économie sociale et familiale (CESF) sont des personnes habilitées pour :

  • Soutenir moralement les personnes qui traversent des situations difficiles du fait d'un manque d'argent (restrictions, regard des autres, peur des poursuites...) ;
  • Aider sur un plan plus « administratif » les personnes qui sont en difficulté.
    • Par exemple : aider à remplir le dossier de surendettement, aider aux démarches auprès des banques ;
    • Par exemple : apprendre à une famille qui ne sait pas gérer son argent à constituer un budget et à gérer sainement ses ressources.

 

Assistante sociale : de la formation au métier

L'assistant social ou l'assistante sociale se forme pendant 3 années après l'obtention du baccalauréat. La formation est validée par un diplôme d'état et peut être dispensée en école publique ou en école privée. 12 mois de stage sont obligatoires au sein d'un service social.

Il est également possible de suivre une formation universitaire de même durée. À côté de l'appellation « assistante sociale », on trouve dorénavant celui de Conseiller (ou Conseillère) en économie sociale et familiale (CESF).

Chaque mairie notamment dispose de son service social et il est possible de consulter une assistante sociale dès lors que vous avez des difficultés familiales et/ou financières.

Il existe également une association des « débiteurs anonymes » : comme pour les alcooliques anonymes, elle permet d'échanger de façon anonyme et de se faire aider lorsque l'on entre dans un engrenage de dépenses compulsives.