Conseils pour faire face au chômage en cas d’endettement

Sommaire

Le chômage, surtout s'il perdure, peut avoir de graves répercussions sur le budget des ménages.

La baisse de revenus générée peut créer des difficultés dans la vie quotidienne, et peut notamment conduire à l'endettement voire au surendettement. Voici quelques astuces pour gérer cette situation et pour s’en sortir.

Conséquences du chômage sur son budget

On distingue deux catégories de personnes, qui se sont retrouvées au chômage. On retrouve d’abord les personnes n'ayant pas droit aux allocations chômage.

Les personnes de cette catégorie doivent subsister à leurs besoins et à ceux de leurs familles sans revenu. Toutefois, certaines d’entre elles sont éligibles au RSA. On peut mentionner par exemple :

  • les étudiants en recherche de leur premier emploi ;
  • les anciens entrepreneurs recherchant un emploi salarié ;
  • les anciens salariés ayant démissionné pour un motif non légitime ;
  • les anciens salariés n'ayant pas suffisamment cotisé à l'assurance chômage, etc.

Ensuite, la deuxième catégorie comporte les personnes ayant droit aux allocations chômage, à savoir les anciens salariés ayant vu leur contrat se terminer suite à l'échéance du CDD, un licenciement ou encore une rupture conventionnelle.

Dans certaines conditions, ces personnes peuvent obtenir l'ARE, qui correspond à environ 70 % de leur salaire net mensuel.

Dans tous les cas, les personnes au chômage subissent une perte de revenu. Si le budget de la famille était déjà serré du fait de crédits préalablement contractés, la situation financière peut devenir catastrophique.

Trouver des solutions pour faire face au chômage

Pour éviter qu'une période de chômage ne conduise le ménage vers l'endettement voire le surendettement, il existe plusieurs solutions :

  • Penser à assurer son crédit en cas de perte d'emploi : la souscription d'une telle assurance n'est pas toujours indiquée, mais peut s'avérer intéressante sur un crédit immobilier ou lorsque les emprunteurs ont un budget serré.
  • Renégocier ses mensualités ou utiliser les options du crédit permettant d'assouplir les remboursements le temps de trouver un nouvel emploi.
  • Adopter une gestion très rigoureuse pendant la période de chômage, en limitant notamment les loisirs et en réévaluant son style de vie. Cela peut s’avérer difficile psychologiquement mais dites-vous que cela n’est que temporaire jusqu’à ce que vous trouviez à nouveau un emploi.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Causes

Sommaire