Clés pour faire face à la maladie en cas d’endettement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2019

Sommaire

Une maladie, qu'elle soit de courte ou de longue durée, peut considérablement perturber le budget d'un ménage.

Celui-ci souffrira d'autant plus de la situation si des crédits sont en cours et doivent être impérativement remboursés dans les temps.

Comment faire face financièrement à sa maladie ? Réponse maintenant !

Conséquences d'une maladie sur son budget

Un arrêt pour cause de maladie vous fait subir une baisse de salaire :

  • Passé un délai de carence de trois jours pour les salariés du privé :
    • la Sécurité sociale vous verse des indemnités d'arrêt maladie ;
    • ces indemnités sont à hauteur de 70 % de votre salaire net environ.
  • En fonction de la convention collective et de l'ancienneté du salarié :
    • l'entreprise peut pratiquer un maintien partiel ou total de salaire, votre employeur demande donc une subrogation ;
    • ainsi, 70 à 100 % de votre salaire habituel peuvent être versés par l'entreprise directement sur votre compte ;
    • c'est alors l'employeur qui perçoit les indemnités de votre caisse d'assurance maladie.

Le délai de carence ne s'applique pas lors d'un arrêt de travail dans les cas suivants :

  • la reprise d'activité entre deux prescriptions d'arrêt de travail :
    • ne dépassant pas 48 heures ;
    • à condition que le deuxième arrêt soit prescrit dans le cadre d'une prolongation ;
  • si vous êtes en affection de longue durée et que vos arrêts de travail sont en rapport avec cette maladie :
    • le délai de carence n'est retenu que pour le premier arrêt de travail ;
    • pour une même période de 3 ans.

Gestion de son budget pendant la période de maladie

Prévoir et s'adapter à sa baisse de revenus

Dans de nombreux cas, la maladie entraîne une baisse de revenu :

  • Une semaine d'absence ne serait-ce que pour vous remettre d'une grippe peut engendrer une baisse salariale de 200 € sur le mois.
  • Vous devez de surcroît payer vos frais médicaux, ce qui n'arrange pas vos finances.
  • Ce changement de situation financière peut s'avérer très ennuyeux, surtout pour des foyers dont le budget est très serré :
    • il suffit que vous ayez des remboursements à effectuer pour vous retrouver dans une position difficile ;
    • si votre arrêt maladie doit se prolonger, votre situation deviendra compliquée à redresser.

Pour gérer au mieux ce type de situation, il est impératif de rapidement prévenir vos organismes de crédit pour étudier avec eux la solution la plus adaptée :

  • report d'un prélèvement ;
  • rachat de crédit ;
  • autorisation ponctuelle de découvert, etc.

Chercher de l'aide

Votre conseiller connaît votre situation et les mécanismes du crédit :

  • il sera donc en mesure de vous épauler ;
  • en cas de doute ou de besoin, vous pouvez :
    • vous tourner vers un centre d'action sociale ou une association ;
    • demander un soutien financier à vos proches le temps que votre maladie se termine.

Préparez-vous en cas d'imprévus entraînant des pertes financières grâce à nos contenus complémentaires :

Aussi dans la rubrique :

Causes

Sommaire